Passer au contenu

Le village de Slocan

Retour à Nouvelles
Mar 6, 2021

Célébrer le caractère unique des lieux

Le village de Slocan offre un rare répit dans la frénésie de la vie moderne. Située dans la région idyllique de West Kootenay, dans le sud-est de la Colombie-Britannique, la communauté s’enorgueillit d’une population de près de 300 résidents privilégiés et accueille les aventuriers toute l’année, en guise de porte d’entrée du parc provincial de Valhalla, situé à proximité. Historiquement, l’économie de cette région fut alimentée par l’industrie minière et du bois d’œuvre ; et ce passé industriel est toujours présent sur le site de l’ancienne usine sur la rive du lac Slocan. Une aire de plaisance récemment revitalisée au bord de l’eau célèbre le caractère unique du village de Slocan en faisant un clin d’œil au passé et en évoquant les améliorations à venir.

  • Closeup of the back of a wooden bench in the foreground, blurry mountains beyond
  • Three wooden lounge side-by-side on grass
  • Two wood benches on a paved breakwater overlooking a lake and mountains
  • Three wooden lounge chairs on grass facing a lakefront with forested mountains in the background

Construction par la communauté, et avec elle

Pour le village de Slocan, la vision du développement du bord de l’eau est de « promouvoir un aménagement du territoire, une image et une construction cohérentes et homogènes afin de renforcer l’identité de la communauté de Slocan et de célébrer le caractère unique des lieux ». Pour concrétiser cet esprit dans le réaménagement du rivage, il a fallu établir un dialogue public continu avec les résidents et comprendre l’histoire et le caractère unique de la communauté.

C’est dans ce contexte qu’est intervenu Jason Jones, directeur de LARCH Landscape Architecture. Avec Fraser Blyth de Selkirk Planning and Design, M. Jones s’est intéressé rapidement aux résidents de Slocan par le biais de questionnaires, de chartes de conception, de réunions communautaires et de visites du site. Au moment de la mise en œuvre du design, Sierra Landscaping a recruté des travailleurs locaux pour compléter l’équipe d’entrepreneurs, s’assurant ainsi que le projet était le fruit d’un effort communautaire complet.

Atténuation des inondations et embellissement du site

Selon M. Jones, le plan visait plusieurs objectifs essentiels, notamment l’atténuation du risque d’inondations printanières, l’augmentation de l’espace utilisable et le renforcement de l’identité communautaire. Bien que le lac soit intact et que les vues y soient extraordinaires, l’espace existant avait besoin d’un peu de soutien pour en optimiser l’utilisation. Des zones gazonnées et des aires magnifiquement aménagées mettent désormais en valeur l’espace récréatif au bord du lac, qui était autrefois principalement constitué de gravier. Un brise-lames nouvellement construit aide à protéger le lac contre les inondations lorsque celui-ci gonfle à la suite du ruissellement des glaciers et de la fonte des neiges au printemps, et sa surface unique en pavé offre un endroit accessible d’où l’on peut admirer des vues à couper le souffle.

« Nous voulions un design intemporel pour donner l’impression que le mobilier du site était moderne, tout en laissant l’impression qu’il était présent dans l’espace depuis longtemps. Je crois que nous avons atteint cet objectif. »

Jason Jones, Architecte principal, LARCH Landscape Architecture

Des relations matérielles et interpersonnelles

Le panorama enchanteur du parc provincial du Valhalla ne nécessite aucun embellissement supplémentaire. M. Jones a choisi un mobilier en bois afin de créer un look intemporel qui reflète l’environnement naturel et rappelle le patrimoine de Slocan en matière d’exploitation forestière, minière et ferroviaire.

« Le développement de relations d’affaires avec Jackie (Nielsen, responsable du territoire) et Leslie (King, coordinatrice du projet) fut la principale raison pour laquelle nous avons choisi de travailler avec Maglin sur ce projet, » explique M. Jones. « Nous avions déjà eu une conversation lorsqu’elles m’ont rendu visite à Golden (siège de LARCH Landscape Architecture), où j’ai appris que Maglin est une entreprise canadienne, ce que je ne savais pas auparavant ; cela a changé ma perspective. »

Un agencement distinctif à l’aide de la gamme comprenant des bacs à fleurs intégrés, des tables et sièges accessibles, des chaises longues, des supports à vélos et des bancs classiques permet aux visiteurs du secteur de profiter de l’espace, que ce soit pour prendre un bain de soleil, partager un pique-nique ou simplement admirer le magnifique paysage aquatique et montagneux depuis le rivage.

« Nous avons pu traduire [le caractère communautaire de Slocan] en structure, et la communauté est maintenant très fière de présenter un espace qui représente ses valeurs. »

Jason Jones, Architecte principal, LARCH Landscape Architecture

Un design durable pour l’avenir

La phase 1, achevée en 2020, servira de déclencheur pour une nouvelle revitalisation au-delà de la reconfiguration du site récréatif. Le village de Slocan a acheté le site adjacent de l’usine Springer Creek qui a été démolie. Avec la participation de la communauté, le prochain chapitre garantira sans aucun doute une plus grande appréciation du secteur riverain par le public.

Développement du secteur riverain de Slocan